2 513 669 visites 13 visiteurs

AU COURAGE !

3 juin 2018 - 18:17

Une semaine après la fin officielle des championnats, une équipe du club ne connaissait pas encore son avenir. Aujourd’hui encore, une réserve sur le match contre Anglet empêche de l’annoncer définitivement mais les règlements étant clairs, avec leur match nul hier à domicile contre Martignas 1-1, les U14 de Djamel Maalem et Thierry Sanchez ont validé leur ticket pour le niveau 15 R1 la saison prochaine. Un match qu’il aura été très compliqué de disputer. Reporté deux fois à cause de l’orage, il s’est disputé hier sous une forte chaleur qui n’aura faciliter la tâche d’aucune des deux équipes. Dans ces conditions difficiles de jouer et de prendre du plaisir.

Pour en arriver à cette « finale », nos jeunes langonnais avaient réalisé une première phase de brassage de Septembre à décembre de bonne qualité leur permettant d’accéder au niveau 14 R1 souvient leur éducateur Djamel : « Nous finissons deuxième d'une poule qui été à notre portée. Hormis Marmande qui faisait office d'épouvantail, les autres équipes étaient d'un niveau inférieur. Nous nous sommes qualifiés pour la R1 sans forcément dominer certains adversaires. » 

Comme on pouvait s’y attendre quand on tombe dans une groupe avec des équipes comme les Girondins de Bordeaux, le SA Mérignac, le Stade Bordelais, l’Aviron Bayonnais, Anglet, Dax ou Martignas, les langonnais, qui reste le « petit poucet » de son groupe, sont en difficultés au départ ce que nous confirme Djamel en affirmant qu’« elle fut très compliquée avec des équipes mieux armées que nous et surtout de nombreux blessés durant cette phase, il a été difficile pour les garçons de gagner des matchs. Cette deuxième partie de saison a aussi révélé tout le travail à accomplir afin de progresser pour atteindre le niveau de ces équipes. » 

Malgré la difficulté, les lécéfistes s’accrochent et travaillent pour atteindre l’objectif de terminer 5ème. La première journée donne le ton contre l’Aviron Bayonnais, futur champion, et une défaite 3-2 à domicile après avoir été mené 3-0 à la mi-temps. Certes l’adversaire c’était probablement relâché ce jour-là mais le groupe avait déjà montré des signes de courage leur permettant de ne pas sombrer. Lors de la rencontre suivante, après avoir longtemps bataillé, ils s’imposent contre Dax mais subissent ensuite des défaites logiques contre le SAM et le Stade Bordelais mais l’apprentissage continue.

Vient ensuite la période aux fins de matchs compliquées. Menant 3-0 contre Anglet à 15 minutes de la fin, c’est cette fois l’équipe de Djamel qui est victime de relâchement. Anglet égalise dans les dernières secondes du match alors qu’ils avaient été totalement dominés pendant plus d’une heure. Contre les Girondins au match suivant, après avoir fait jeu égal pendant toute la rencontre ils s’inclinent 2-1 à 5 minutes de la fin…le sort semble s’acharner. Mais voilà ce groupe à la faculté à ne jamais baisser les bras et début mars il se redonne un bon coup de boost en s’imposant à Martignas 2-1 dans un match très disputé.

Les matchs défilent et le bilan comptable reste maigre. Heureusement dans le même temps, leurs adversaires directs Anglet, Martignas et Dax ne font guère mieux et avant les deux dernières journées le groupe garde son destin en main. Le déplacement à Anglet est placé un mercredi soir, deux jours après le retour d’un super week-end en Espagne avec l’ensemble du club. De quoi resserrer les liens et arriver soudé comme jamais. Les joueurs de Djamel feront preuves d’une solidité mentale à toute épreuve dans un contexte très difficile. Si Anglet gagne le rêve est fini, mais malgré la fatigue du week-end, les garçons font mieux que se défendre et ramènent un bon match nul 0-0 méritant même beaucoup mieux avec une fin de match en boulet de canon et un tir sur le poteau.

Se profil alors cette dernière rencontre contre Martignas. Les premières chaleurs, le stress d’un match à « enjeu » les langonnais déjouent mais reste disciplinés. Ils maitrisent la première mi-temps et ouvrent le score sur un très beau coup franc de Lilou que Mathis envoi au fond des filets d’un superbe coup de tête. Mathis buteur, symbole du courage de cette équipe, lui qui avait connu de gros soucis de santé sur la saison dernière et qui a intégré le groupe en fin de première phase avec la volonté de retrouver son niveau. L’équipe aurait voulu terminer sur une victoire mais la puissance des attaquants de Martignas aura raison d’eux sur la fin, un match nul synonyme de maintien qui permet à Djamel de « les féliciter pour cette saison et cette objectif atteint non sans mal mais avec beaucoup d’abnégation. Merci aux garçons pour cette saison. »

Frank Sarrelabout conclu : « Langon ne connait plus régulièrement le niveau R1 (ex DH) depuis 5-6ans. Les gens ont tendance à oublier que nous avons beaucoup de retard sur les gros clubs de la région. L’objectif est de gagner notre place au milieu de ces gros clubs mais il faudra du temps et donc que tout le monde soit patient. Avec ce maintien arraché aujourd’hui certains diront que c’est mérité, d’autres pas, car nous avons aussi eu la part de chance que peut-être Anglet ou Martignas n’ont pas eu. Toujours est-il que Djamel et ses garçons n’ont jamais lâché devant la difficulté et je suis très heureux qu’ils soient récompensés car ses enfants, en plus de leur qualité de joueurs, sont des gamins géniaux. Merci à Djamel pour son investissement au club ces dernières années, il nous quitte pour un projet personnel et un déménagement dans le nord de la France. Sébastien Gerault prendra le relais sur ce groupe l’an prochain et nous travaillons déjà ensemble pour le renforcer et bénéficier de l’expérience acquise cette année pour continuer à progresser. Un immense bravo et merci à tous ! »

Commentaires