2 512 673 visites 11 visiteurs

SENIORS A : UNE VICTOIRE A ARCACHON POUR TERMINER LA SAISON SUR UNE BONNE NOTE ?

2 juin 2018 - 00:06

A la 11ème place au classement de la Poule B de Regional 1 après 25 matches joués, les Seniors A du LFC ont assuré leur maintien en R1 lors du dernier match à domicile. Pour le dernier match de la saison, un déplacement à Arcachon qui se jouera contre les Seniors du FOOTBALL CLUB BASSIN ARCACHON ce samedi 2 juin à 18h00, les langonnais aimeraient ramener la victoire pour finir la saison sur une bonne note... Analyse de Pierrick Landais, le coach langonnais.

"Notre dernier match ? Un match à domicile contre Boulazac le dimanche 13 mai et une victoire par 3 buts à 2 qui nous assure le maintien en R1. Et puis cette trève de 3 semaines avant de jouer notre dernier match ce samedi 2 juin. Cette trève, ca a été long. C'était compliqué de fidéliser les joueurs qui ont pourtant assuré une présence régulière avec 2 entraînements programmés par semaine. Ces 3 semaines sans jouer n'étaient pas forcément les bienvenues ! On ne pouvait même pas programmer de matches amicaux pour ne pas risquer d'avoir des blessés alors qu'il ne restait plus qu'un match à jouer et que l'équipe compte déjà de nombreux blessés dans son effectif. Ce samedi 2 juin, on part avec 13 joueurs à Arcachon. Il n'y a aucune exigence dans ce match, pas d'enjeu. On jouera uniquement pour se faire plaisir. Pour terminer la saison sur une bonne note. J'avoue qu'une victoire pour notre dernier match me ferait très plaisir !"

Malheureusement, beaucoup de joueurs de l'équipe ne seront pas sur le terrain du stade Matéo Petit à Arcachon ce samedi car, comme le souligne Pierrick Landais, l'équipe compte beaucoup de blessés. S'ajoutent à la liste un joueur suspendu (Hadley NKodia) et un joueur absent pour raisons professionnelles (Jordan Carreno). Pour pallier les absences de Julien Duffié (toujours blessé) et Edgar Leglise, on note la présence du gardien de but Manu Cremon. Et sur le terrain, la présence d'un jeune joueur que les langonnais connaissent bien, Jérôme Bouin.

CAROLINE FONQUERNIE

 

Commentaires