2 547 785 visites 9 visiteurs

SENIORS A : MALGRE LA DEFAITE, ILS CROIENT AU MAINTIEN EN R1

11 mars 2018 - 14:22

Ce samedi 10 mars à 15h30 au stade Octavin était programmé le match de championnat Régional 1 LFC / MARMANDE. Un match entre deux équipes qui jouent actuellement le maintien et qui ont besoin de points. Victoire des visiteurs sur le score de 2 buts à 1.

Objectif : le maintien en R1. Avec l'extrême nécessité d'engranger des points afin de voir s'éloigner le spectre de la relégation en R2 sans compter sur les défaites en championnat des autres équipes relégables. Le match démarrait bien pour les langonnais avec un corner de Jérémy Vimes dès la 1ère minute de jeu et une reprise à bout portant de Clément De Massaud qui frôlait le but. Puis un joli tir de Mody Cissoko à la 6ème minute du match. Mais les marmandais n'étaient pas venus à Langon pour perdre. Un bel arrêt d'Edgar Léglise à la 18ème minute du match, des interventions déterminantes des défenseurs Adam NJimou, Gautier Lafon, Clément De Massaud et Loan Bentejac empêchaient néanmoins Marmande d'ouvrir le score. Il y eut malheureusement la blessure de Kamardine Ismael qui sera sorti du terrain sur civière et amené en ambulance à l'hôpital (il souffre d'une entorse du ligament latéral interne qui va le tenir éloigné des terrains pendant un mois). Les langonnais continuaient d'attaquer. Avec un joli retourné acrobatique de Jérémy Vimes à la 26ème minute. Des attaques menées par Marc Dujeantieu et Florent Gratecap. Un très beau corner de Luca Sardinha repris de la tête par Jérémy Vimes à la 30ème minute. Le tir de Florent Gratecap à la dernière minute de jeu. Et le tir de Mody Cissoko dans les arrêts de jeu... repoussé du bout des doigts par le gardien Thomas Villaron. Le match était plaisant. Et l'arbitre sifflait la mi-temps du match sur le score de 0 à 0.

Tout comme en début de la première mi-temps, c'était par Jérémy Vimes que venait le danger à la 51ème minute du match sur une jolie combinaison Cissoko-Vimes et un tir du capitaine langonnais qui passait tout à côté des cages. Les marmandais réagissaient par une attaque en surnombre à 4 et un but marqué à la 53ème minute du match. LFC / MARMANDE 0-1. Bien décidés à doubler la mise, les visiteurs continuaient d'attaquer mais trouvaient sur leur route un Edgar Léglise en grande forme, auteur d'arrêts déterminants à la 55ème minute, à la 70ème minute, à la 75ème minute et d'une belle frayeur avec un tir sur la barre ! Les langonnais pliaient mais ne rompaient pas. Jusqu'à la 81ème minute avec ce ballon perdu dans le rond central et une jolie contre-attaque marmandaise et un second but marqué. LFC / MARMANDE 0-2. L'espoir revenait dans le camp léféciste quant, à la 85ème minute du match, le coup franc tiré par Luca Sardinha était intercepté par Stéphane Clovis qui, au second poteau, tirait du pied droit et envoyait le ballon au fond des filets. LFC / MARMANDE 1-2. Il restait 5 petites minutes à jouer. Poussés par leur public, les langonnais multipliaient les attaques. Et ils auraient pu obtenir l'égalisation à la 88ème minute du match sur un beau coup-franc tiré par Clément De Massaud... bien arrêté par le gardien marmandais. L'arbitre sifflait la fin du match sur ce score de 2 buts à 1 en faveur de Marmande. Une défaite à domicile qui fait mal...

Analyse de Pierrick Landais, le coach langonnais : "Je suis bien sûr très déçu du résultat. Nous avons eu de meilleures opportunités en première mi-temps pour ouvrir le score. Ce qui n'a pas été fait. La sortie de Kamardine Ismael nous a désorganisés. Marmande a été plus tranchant en seconde mi-temps et nous a fait mal dans l'impact physique. Il faut maintenant qu'avec Nicolas Capes, nous remobilisions les garçons pour abattre l'une de nos dernières cartes au maintien avec la venue de Trélissac au stade Octavin dimanche prochain. Il faut garder l'espoir, inverser la tendance. Mathématiquement rien n'est joué. Pour le moment on n'arrive pas à prendre des points mais on a pas pour habitude de lâcher. On se battra jusqu'au bout ! Quitte à sauver le maintien la dernière journée lors de notre déplacement à Arcachon le 26 mai !"

CAROLINE FONQUERNIE

 

Commentaires