2 498 997 visites 5 visiteurs

SENIORS A : MAINTIEN EN R1 CONFIRME APRES LA VICTOIRE CONTRE BOULAZAC !!!

13 mai 2018 - 21:45

Ce dimanche 13 mai, en championnat Régional 1, les Seniors A du LFC rencontraient les Seniors de BOULAZAC sur la pelouse du Stade Octavin à Langon. Un match synonyme de maintien en R1 pour les langonnais... en cas de victoire. Objectif atteint avec une jolie victoire par 3 buts à 2.

Est ce la présence de nombreux supporters langonnais venus au stade pour les encourager ? Quoiqu'il en soit, le match de Régional 1 LFC / BOULAZAC qui se jouait ce dimanche à 15h00 sur la pelouse du stade Octavin démarrait très bien pour les léfécistes ! Une première attaque signée Florent Gratecap à la 4ème minute de jeu, un tir de Jérémy Vimes puis un centre de Kevin Loureiro qui frôlait le poteau à la 5ème minute. Les offensives langonnaises se multiplaient. Et, à la 6ème minute, sur une jolie passe en profondeur d'Hadley Nkodia, Jérémy Vimes partait au but et d'un tir imparable du plat du pied trompait le gardien Yoan Blay. Ouverture du score pour le LFC : LFC / BOULAZAC 1-0. Et les offensives continuaient encore et encore. Par Florent Gratecap dont le tir était arrêté par le poteau ! Puis par Jérémy Vimes dont le tir était cette fois arrêté par le portier dordognot Yoan Blay qui était à nouveau sollicité par Benjamin Lague à la 18ème minute avec un centre tir qu'il détournait. Et pourtant, un peu contre le cours du jeu, les visiteurs réussissaient à égaliser à la 24ème minute du match. LFC / BOULAZAC  1-1. Echaudés par ce but d'égalisation, la défense langonnaise composée de Edgar Leglise, Adrien Deloubes, Adam NJimou, Clement De Massaud et Loan Bentejac ne laissait plus rien passer. Stéphane Clovis, à la 34ème minute, tentait une belle percée. Et, à la 44ème minute de jeu, sur une remise de Jérémy Vimes, d'une frappe croisée, Kevin Loureiro redonnait l'avantage au LFC juste avant la mi-temps. LFC / BOULAZAC  2-1. Cette victoire était précieuse pour eux. A la 59ème minute, sur un corner de Kevin Loureiro, Jérémy Vimes récupérait le ballon, sa tentative était contrée et récupérée par Benjamin Lague dont la frappe était également contrée, Stéphane Clovis reprenait la balle et tirait au but et le ballon, habilement détourné par Jérémy Vimes, atterrissait dans les cages défendues par Yoan Blay. LFC / BOULAZAC 3-1. Pierre Parseghian, puis Thibault Vincent de retour sur le terrain après 20 longs mois d'absence pour blessure, puis Jordan MBilla faisaient leurs entrées sur le terrain en seconde mi-temps. Il y eut une action NKodia - NJimou à la 70ème minute, une action Gratecap-Lague-Vimes-Loureiro à la 75ème minute, une action Gratecap-Loureiro à la 82ème minute et un superbe coup franc tiré par Jérémy Vimes repoussé des deux poingts par le gardien visiteur à la 84ème minute. Alors qu'il ne restait plus que 5 minutes à jouer, l'arbitre sifflait un penalty pour une faute pas évidente dans la surface de réparation, penalty qui sera transformé par Boulazac. LFC / BOULAZAC 3-2. Le score ne changera plus. Et, au coup de sifflet final, les langonnais levaient les bras, heureux de cette victoire qui leur assure un maintien définitif en Régional 1 pour la saison 2018-2019.

Réactions des deux coaches à la fin du match : "Le travail a été bien fait ! On a fait un match assez complet. Mes joueurs n'ont pas lâché, ils ont été cohérents. Et quand il y a la victoire au bout et le maintien assuré, c'est une journée qui est parfaite ! Jouer en R1 n'est pas facile. S'y maintenir c'est toujours difficile. Je souhaite que le LFC reste en R1 le plus longtemps possible !" (Pierrick Landais). "C'est un grand bonheur d'assurer notre maintien en R1 par une victoire à domicile avec nos supporters venus nombreux pour nous soutenir ! Félicitations aux 14 joueurs présents qui ont fait une belle prestation. La rentrée de Thibault Vincent, blessé depuis 1 an et demi, ca fait vraiment plaisir ! Chaque match, on le joue pour le gagner. Notre dernier match sera un déplacement à Arcachon le 2 juin. Nous irons la-bas pour gagner même s'il n'y a plus d'enjeu !" (Nicolas Capes).

CAROLINE FONQUERNIE

 

Commentaires